Optimiser le référencement naturel de WordPress partie 1

Wordpress

Je m’appuie ici sur l’excellent ouvrage de Daniel Roch, Optimiser son référencement WordPress, éditions Eyrolles, 3ème édition.

Cet ouvrage est très complet mais nécessite de bien connaître WordPress.

Le référencement naturel

Nommé aussi SEO (Search Engine Optimization), il vise à accroître le trafic d’un site en le positionnant le plus haut possible dans les résultats Google. Il peut être freiné par de nombreux éléments comme l’utilisation de certains formats (flash), des images qui ne sont pas décrites, des extensions mal choisies…

 

Quelques éléments

L’optimisation sémantique

  • Un bon contenu est unique. Il est assez long (au moins 200 à 300 mots et si possible 500). La publication cible une expression (nous y reviendrons) précise répétée dans le contenu.
  • Le contenu utilise d’autres termes (synonymes…) du même champ sémantique.
  • Il est hiérarchisé.

Les liens

Les liens entrants (ceux qui pointent sur votre site) sont essentiels, surtout si le site qui a créé un lien vers le vôtre, est populaire.

La popularité

Il ne faut pas l’oublier mais c’est elle qui est à la base du classement (PageRank) de Google. Aussi votre contenu doit être original pour attirer les internautes.

WordPress n’est pas complètement optimisé

Le gros défaut de WordPress est la duplication de contenus. Pour que Google puisse référencer au mieux votre site, il faut que son contenu soit unique. Or WordPress a tendance à classer le même contenu dans différentes taxonomies (catégories, étiquettes, auteurs, dates) et Google ne s’y retrouve pas toujours très bien.

 

Avant tout, bien définir ses mots-clés

Avant tout projet WordPress, il faut déterminer une liste de mots-clés pertinents pour votre activité. Grâce à celle-ci, vous pourrez élaborer la structure de votre site, déterminer les contenus à publier qui répondent aux besoins réels des internautes. Cependant vous conserverez aussi des termes figurant dans le même univers que les mots-clés que vous avez déterminés.

A l’inverse, il faudra supprimer les mots-clés génériques comme services, produits… car ils sont trop imprécis pour un référencement efficace.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *